Influence des caractéristiques de la natation sur la performance lors d'un enchaînement natation-cyclisme - Insep - Institut national du sport, de l'expertise et de la performance Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Science & Sports Année : 2003

Influence of swimming characteristics on performance during a swim-to-cycle transition

Influence des caractéristiques de la natation sur la performance lors d'un enchaînement natation-cyclisme

Résumé

Purpose. – Investigate the influence of previous swimming on energy expenditure during the subsequent cycling exercise of a triathlon. Methods. – Ten well trained triathletes underwent 3 swim-to-cycle transitions and 1 isolated cycling trial (C trial). The cycling exercises consisted in 15 min on a bicycle ergometer at a power output corresponding to the ventilatory threshold +5 %. During the transitions, this exercise was preceded by swimming bouts soliciting different muscles, undertaken at a 750 m competition pace for the same duration (swimming with arms and legs: Sal trial, with arms only: SA trial, or with legs only: SL trial). Résultats. – The swimming bouts of SA and Sal trials involved a significant increase in energy expenditure during subsequent cycling in comparison with isolated cycling (P < 0.05). Moreover, cycling efficiency was not significantly different between SA and SAL trials (P > 0.05). Conclusion. – A short intense swimming leads to an increase in energy expenditure during subsequent cycling, because of the thermoregulatory adjustments and the additional oxygen cost of respiratory work involved during swimming. It also shows that physiological adaptation during cycling does not depend on the lower limb work during prior swimming
Objectif. – Étudier l’influence d’une épreuve de natation sur la dépense énergétique dans l’exercice de cyclisme subséquent lors de l’enchaînement cyclisme–natation d’un triathlon. Méthodes. – Dix triathlètes entraînés ont participé à 3 enchaînements natation–cyclisme et une épreuve isolée de cyclisme (épreuve C). L’exercice de cyclisme comprenait 15 minutes sur ergocycle à une puissance correspondant au seuil ventilatoire +5 %. Durant les enchaînements, cet exercice était précédé d’épreuves de natation sollicitant différentes masses musculaires, réalisées pendant la même durée à une allure de compétition sur 750 m (nage avec les bras et les jambes : NC, nage avec les bras uniquement : NB, nage avec les jambes uniquement : NJ). Résultats. – Une augmentation significative de la dépense énergétique en cyclisme est observée à la suite des épreuves de natation NB et NC, par rapport à l’épreuve isolée (p < 0,05). En revanche, le rendement du cyclisme est identique dans les conditions NB et NC (p > 0,05). Conclusion. – Une épreuve préalable de natation intense altère la dépense énergétique en cyclisme, notamment par les ajustements thermorégulatoires et le coût du travail respiratoire qu’elle induit. L’adaptation physiologique en cyclisme ne semble pas dépendre de l’importance du travail des jambes en natation.
Fichier principal
Vignette du fichier
193- Influence des caracteristiques de la natation.pdf (1.01 Mo) Télécharger le fichier
Origine : Fichiers produits par l'(les) auteur(s)
Loading...

Dates et versions

hal-01823714 , version 1 (26-06-2018)

Identifiants

Citer

Anne Delextrat, Thierry Bernard, Fabrice Vercruyssen, Christophe Hausswirth, Jeanick Brisswalter. Influence des caractéristiques de la natation sur la performance lors d'un enchaînement natation-cyclisme . Science & Sports, 2003, 18 (4), pp.188-195. ⟨10.1016/S0765-1597(03)00147-3⟩. ⟨hal-01823714⟩
237 Consultations
678 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Facebook X LinkedIn More